Comprendre

L'harmonie tonale

Réservé aux abonné·es

L'étape suivante dans l'étude de la musique tonale consiste à étudier comment construire des accords à partir d'une gamme diatonique : on parle d'harmonisation de la gamme.

Nous verrons alors que, comme les notes, les accords peuvent acquérir une fonction qui servira à donner plus de sens à la musique.


Harmonisation de la gamme diatonique

Construisons une liste d'accords à partir de la gamme diatonique.


Harmonisation de « Frère Jacques »

Dans ce premier exercice d'harmonisation d'une mélodie, nous allons déterminer des accords qui accompagneront convenablement la comptine « Frère Jacques ».


Degrés et notation

Définissons soigneusement le vocabulaire et les éléments de notation qui nous permettront de poursuivre la discussion clairement.


Les progressions d'accords

Quand les accords s'enchaînent, on parle de « progression d'accords ».


Tonique et dominante I et V

Les accords de tonique et de dominante sont les deux plus importants de la gamme.


Tonique et sous-dominante I et IV

L'accord de sous-dominante est très utile et polyvalent.


Sensible et tonique vii° et I

L'accord de sensible n'est pas très utilisé en l'état.


Accords parallèles et substitutions d'accords

En substituant un accord par un autre, on peut grandement enrichir et prolonger une progression d'accords.


Les dominantes secondaires

Le mécanisme de dominante secondaire, très employé, est un outil très puissant pour créer des progressions d'accords satisfaisantes.