Les bases physiques de la musique

Mélodie et harmonie

Le son est la brique de base de la musique, mais une seule brique ne fait pas un mur. Pour qu'il y ait musique, il faut qu'il y ait plusieurs sons (ou alors, c'est vraiment la musique la plus courte et ennuyeuse du monde).

Il existe essentiellement deux façons de combiner des sons (remarquez que volontairement, je n'ai pas encore parlé de notes).

En jouant des sons l'un après l'autre, on obtient ce qu'on appelle une mélodie.

Cet exemple dynamique requiert un navigateur avec Javascript activé.

En jouant des sons en même temps, on obtient ce qu'on appelle une harmonie.

Cet exemple dynamique requiert un navigateur avec Javascript activé.

Mais si vous jouez des sons au hasard, par exemple en donnant un grand coup de pied dans un carton de vaisselle ou en enfournant votre trombone à coulisse dans la machine à laver, il est peu probable que la sensation auditive occasionnée soit agréable.

J'ai utilisé le terme « agréable » et nous sommes ici dans le subjectif. En effet, nous avons vu précédemment que l'audition est une perception qui laisse libre cours à l'interprétation : il est possible d'apprendre à apprécier une sensation auditive, et peut-être que votre grand plaisir dans la vie est d'écouter des enregistrements de cartons de vaisselle qui s'écrasent au sol (auquel cas vous êtes sans doute incroyablement snob et un peu tordu).

Sonner juste, sonner faux

Mais pour la plupart des humain·es sain·es d'esprit, il existe une tendance naturelle à considérer que certaines combinaisons de sons, sélectionnées avec soin, sonnent juste alors que d'autres sonnent faux. Jouez d'un instrument désaccordé et la plupart des gens, même sans éducation musicale particulière, grimaceront avant de trouver une excuse pour fuir à l'autre bout de la pièce.

Mais que signifie sonner juste ? sonner faux ? On pourrait croire que nous sommes encore dans le subjectif, mais il existe des raisons concrètes qui font que deux sons s'accordent plus ou moins bien entre eux, ce qui nous amène aux concepts de consonance et de dissonance.

En résumé

Pour qu'il y ait musique, il faut plusieurs sons. On peut combiner des sons en les jouant successivement, on parle de mélodie. On peut les jouer en même temps, on parle d'harmonie. Certains sons se combinent bien entre eux, d'autres non.