Essais

5 instruments parfaits pour débuter la musique sans souffrir (à tout âge)

Beaucoup d'adultes rêvent d'apprendre à jouer de la musique mais ont peur de se lancer. Pourtant, apprendre à jouer d'un instrument n'est pas nécessairement difficile. Comment bien choisir son premier instrument de musique ? Quels sont les instruments les plus faciles d'accès ?

Comme beaucoup d'adultes, vous rêvez d'apprendre à jouer d'un instrument de musique, mais vous avez peur de vous lancer :

  • peur que ce soit trop difficile ;
  • peur que ça demande trop de temps ;
  • peur d'être déjà trop vieux ;
  • peur de vous ennuyer pendant la pratique ;
  • peur de ne pas réussir à persévérer…

Et si on vous trouvait un instrument plutôt facile d'accès, qui vous permettait d'apprendre à jouer sans trop souffrir ?

Quelques ukulélés qui attendent avec impatience d'être joués

Image par Mike Tribulas de Pixabay

Dans cet article, nous allons essayer d'apporter quelques réflexions pour vous aider à bien choisir votre premier instrument de musique.

  1. déterminer vos objectifs pour savoir quel(s) instrument(s) vous conviendront le mieux ;
  2. étudier les critères à prendre en compte pour choisir un instrument ;
  3. lister le palmarès des instruments les plus abordables.

Quel type de musicien voulez-vous être ?

Soyons honnête : il n'y a pas d'instrument magique qui vous permettra de devenir virtuose sans effort (désolé). Tout apprentissage d'un instrument nécessite un minimum de travail et de régularité.

Mais si vos efforts sont cohérents par rapport à vos objectifs, vous pourrez prendre du plaisir dès les premières heures et aurez la sensation de progresser rapidement.

Trouver l'instrument que vous prendrez plaisir à apprendre nécessite de vous poser quelques minutes pour savoir ce que vous voulez.

Voici quelques questions que vous devriez absolument vous poser avant de choisir un instrument.

Un instrument pour quel répertoire ?

Quand on veut apprendre à jouer d'un instrument, c'est en général parce qu'on aime la musique, et tout le monde a ses préférences en termes de répertoire.

Or, tous les instruments ne sont pas indiqués pour tous les styles.

Si votre objectif est de jouer du Metallica, ça ne vous avancera pas à grand-chose de choisir un instrument comme la flûte à bec.

Certains instruments sont très polyvalents (guitare, piano), d'autres offrent l'accès à un répertoire plus spécialisé.

Avec un instrument polyvalent, on peut s'aventurer dans tous les styles. C'est bien, mais cela peut aussi devenir source de frustration car le temps sur Terre est limité et on risque de se disperser.

À l'inverse, un instrument associé à un répertoire traditionnel (comme la cornemuse, le erhu ou le oud) vous évitera de vous éparpiller et facilitera votre progression, au prix d'une moindre polyvalence (et pour trouver des cours, bonjour !).

Jouer seul ou en collectif ?

Un joueur de trompette. On aperçoit le reflet du photographe dans une vitre.

Image par StockSnap de Pixabay

Pour certains, la musique est une activité solitaire ou pratiquée dans l'intimité. Pour d'autres, elle a une composante sociale importante.

Si vous préférez jouer seul, mieux vaut choisir un instrument polyvalent, comme la guitare, qui vous permettra d'être auto-suffisant en accompagnant votre chant.

En revanche, si votre objectif est plutôt de rencontrer du monde et d'intégrer un groupe, ce sera plus difficile avec un instrument de soliste comme le piano.

Un instrument de la famille des cuivres (trompette, clairon…) vous permettra d'intégrer une fanfare.

Avec une guitare basse, les groupes de rock locaux se battront pour vous accueillir :)

Enfin, n'oublions pas que la voix est un instrument et que la chorale reste l'un des meilleurs moyens d'intégrer une formation musicale.

Voulez-vous jouer live ?

Jouer d'un instrument n'est plus la seule façon de produire de la musique.

Pourquoi ne pas s'essayer à la composition avec la Musique Assistée par Ordinateur (MAO) ?

L'apparition de la MAO a permis de développer de nouveaux usages, comme le sampling, consistant à transformer, combiner et réarranger des extraits sonores existants pour en faire des objets musicaux indépendants.

En utilisant des logiciels d'arrangement / composition, vous pourrez ainsi produire votre propre musique, sans forcément la jouer physiquement sur un instrument. Ce qui nous amène au point suivant…

Voulez-vous composer ?

Si vous voulez composer votre propre musique, l'apprentissage (au moins basique) du clavier est un passage quasi-obligé.

Que ce soit pour tester une mélodie, fignoler le voicing d'un accord ou piloter votre daw préféré via une interface MIDI, la maîtrise du clavier est un must.

(Pas de panique si vous ne comprenez pas ce qui précède, j'ai décidé de dépenser mon quota de termes techniques en une seule phrase.)

Ça ne veut pas dire qu'on ne peut pas composer si on ne maîtrise pas le clavier, mais c'est se priver d'un outil inestimable.

Évidemment, composer de la musique nécessite de bien connaître la théorie musicale et dans une moindre mesure le solfège.

Soignez votre attitude

Le basson est un appel au secours !

Fleabag

Il serait superficiel et voué à l'échec de choisir tel ou tel instrument simplement pour des raisons purement cosmétiques.

Cela dit, il ne faut pas non-plus se voiler la face : consciemment ou non, quand on choisit un instrument, on a le droit d'être attentif à l'image qu'on veut projeter.

Certains instruments sont réputés pour leur swag intrinsèque : guitare électrique, basse, saxophone, etc.

Avec d'autres comme le basson ou le cor des alpes, vous aurez probablement le sex-appeal d'un témoin de Jéhovah pré-pubère posté devant la boucherie du village dans sa chemisette trop grande (désolé les bassonistes).

(Ce n'est absolument pas un jugement de valeur à l'encontre de ces vénérables instruments, notez bien !)

Toute plaisanterie mise à part, votre personnalité est unique, et vous allez nécessairement une connexion avec certains instruments, tandis que d'autres vous laisseront indifférents. Ce qui nous amène au point suivant…

Quel est votre rêve de gosse ?

À quoi bon se prendre la tête avec toutes ces questions si c'est pour choisir un instrument de musique qui ne vous attire pas ?

En définitive, l'instrument qui vous permettra de progresser le plus rapidement est celui dont vous aurez envie de jouer.

Faites donc parler vos envies et ne laissez pas des considérations bassement intellectuelles vous détourner de votre rêve de gosse.

Certes, la guitare n'est pas l'instrument le plus abordable, mais si vous vous rêvez en rockstar, ne vous découragez pas et sautez le pas.

Comment bien choisir son premier instrument de musique ?

Tous les instruments n'ont pas la même courbe de progression.

Certains seront abordables au début mais nécessiteront beaucoup de travail pour jouer des choses plus avancées.

D'autres vous feront souffrir les premiers cours mais vous offriront une progression très rapide passés les premiers mois difficiles.

D'autres encore nécessiteront beaucoup d'endurance physique ou de maîtrise du souffle.

Bref ! peut-être qu'un instrument jugé facile d'accès par votre voisin vous paraîtra ultra-difficile.

Quels sont les éléments à prendre en compte pour savoir si un instrument vous fera souffrir ou non ?

Le temps nécessaire avant de pouvoir produire des notes

Certains instruments permettent de pouvoir jouer des notes ou des accords relativement facilement. Ainsi, produire une note sur un piano n'est pas bien complexe : il suffit d'appuyer sur la bonne touche.

D'autres instruments, en revanche, imposent une barrière à l'entrée plus importante.

Prenons l'exemple du violon : produire une note nécessite déjà une certaine maîtrise technique. Il faut tenir l'archet avec le bon angle, placer le doigt au bon endroit sur la touche, etc.

Néanmoins, pour savoir quel instrument sera le plus facile à apprendre pour vous, il vous faut déterminer votre niveau de patience et de tolérance à la frustration.

Serez-vous capable de vous impliquer les quelques jours ou semaines qu'il faudra avant de pouvoir commencer à vraiment jouer ? Ou bien est-il important que vous puissiez produire une mélodie simple dès le premier cours ?

La disponibilité des cours

Apprendre à jouer d'un instrument de musique seul est très difficile. Vous risquez de développer de mauvaises habitudes de pratique qui seront sources de frustration.

L'instrument de musique le plus facile à apprendre, c'est celui pour lequel vous trouverez un bon enseignant.

Pourquoi il est important de trouver un bon prof de musique :

  • il vous guidera dans votre pratique ;
  • il vous empêchera de prendre de mauvaises habitudes ;
  • il vous proposera des exercices adaptés à votre niveau ;
  • il orientera votre progression vers le répertoire qui vous correspond.

Or, plus l'instrument est populaire, plus vous aurez plus de chance de trouver un enseignement de qualité.

En sélectionnant des instruments très populaires comme la guitare ou le piano, vous aurez toutes les chances de trouver des cours à proximité.

Vos contraintes physiques et problèmes de santé

Les mains d'un guitariste sur une guitare en bois sombre

Photo de 42 North provenant de Pexels

Pratiquer un instrument, c'est souvent s'engager sur un chemin qu'on arpentera toute sa vie.

Cela se traduira souvent par des dizaines, des centaines, des milliers d'heures de mouvements physiques répétés.

Quand on est jeune, cela ne pose généralement pas de problèmes mais en prenant de l'âge, le corps, nous rappelle parfois rapidement à l'ordre.

Si vous êtes asthmatique, demandez conseil à votre médecin avant de vous lancer dans les cours de flûte.

Les percussions demanderont beaucoup d'endurance et de mouvements répétitifs, attention aux tendinites.

Quels que soient vos contraintes physiques, il existe sûrement un instrument adapté. Demandez conseil à votre médecin.

La transportabilité et l'encombrement

L'orgue est un magnifique instrument mais il est difficile de le glisser dans son sac pour en jouer pendant l'apéro sur la plage. Ou alors, avec un très gros sac…

En fonction de vos envies, la transportabilité sera un critère important ou pas.

Si vous êtes plutôt du genre à jouer à l'extérieur, en soirée, entre amis, sur la plage, etc. il faudra privilégier un instrument que vous pourrez trimballer avec vous.

L'encombrement est aussi un critère important. Tout le monde n'a pas la place d'installer un piano à queue dans son salon.

Votre cadre de pratique

Où ? quand ? comment allez-vous pratiquer votre instrument ?

Pour progresser rapidement, mieux vaut pratiquer peu mais quotidiennement plutôt que deux heures une fois par semaine.

Au début, il faudra peut-être trouver une organisation qui vous permettra de prendre cette bonne habitude. Cela sera facilité si votre instrument vous permet une certaine souplesse dans votre cadre de pratique.

Si vous passez une heure par jour dans les bouchons, pourquoi ne pas laisser traîner un ukulélé sur le siège passager ?

Un autre critère important, surtout en période de confinement, est celui du voisinage.

Si vous vivez dans un studio aux murs de papier, peut-être que débuter la batterie est une mauvaise idée. Si vous ne pouvez pas pratiquer sans provoquer des querelles de voisinage, vous ne progresserez jamais.

Heureusement, il existe de plus en plus de versions électriques des instruments populaires, qui vous permettront de jouer avec des écouteurs en limitant les nuisances sonores.

Le prix

C'est une évidence mais tous les instruments ne sont pas à la portée de toutes les bourses. L'instrument le plus facile à apprendre, c'est aussi celui qui vous pourrez vous offrir.

Par ailleurs, acheter un instrument d'entrée de gamme est une erreur courante des débutants. Il faudra mieux investir un minimum dans un instrument d'une qualité un peu supérieure (voir plus bas).

Par exemple, un ukulélé de bonne qualité restera souvent moins cher qu'une guitare d'entrée de gamme.

Par conséquent, le meilleur instrument pour vous dépendra peut-être de votre budget global.

Le palmarès des instruments les plus faciles à apprendre

Vous aurez compris que l'instrument de musique qui vous permettra de devenir virtuose sans effort n'existe pas.

Si vous vous posez les bonnes questions, toutefois, vous serez capable de choisir un instrument qui vous offrira du plaisir dans la pratique et des progrès rapides.

Ce travail préliminaire étant réalisé, voici une sélection d'instruments particulièrement faciles d'accès pour les débutants.

Le ukulélé

Gros plan sur un joueur de ukulélé sur une plage

Photo de Porapak Apichodilok provenant de Pexels

Le ukulélé est définitivement l'un des instruments les plus faciles à apprendre, pour les enfants comme les adultes.

De plus en plus populaire, ce petit instrument à quatre cordes aux origines hawaïennes dispose d'une sonorité caractéristique très agréable qui en fait la nouvelle star des soirées sur la plage.

Le ukulélé a tellement de qualités que c'en est presque injuste pour les autres instruments. Jugez plutôt :

  • il est abordable : pour le prix d'un piano ou d'une guitare d'entrée de gamme, vous pourrez vous payer un ukulélé de compétition ;
  • il est populaire : les ressources sur le ukulélé se multiplient et il devient de plus en plus facile de trouver des cours, livres, vidéos ou des instruments d'occasion ;
  • il est polyvalent : classique, jazz, pop, rock, swing, chanson française… Il n'y a pas grand-chose que vous ne pourrez pas jouer au ukulélé ;
  • il est facile d'accès : avec seulement quatre cordes, les premiers accords sont assez simples à jouer et un débutant pourra vite étoffer son répertoire ;
  • il permet d'aller loin : même s'il est possible de jouer rapidement des choses très simples, l'instrument offre une belle marge de progression.
  • il est transportable : Il est tellement petit ! Glissez-le dans votre sac en emmenez-le partout avec vous ;
  • il est cool : sortir son ukulélé du sac pendant le pic-nique, c'est quand même la grande classe !
  • il est terriblement mignon : je sais, je sais, c'est subjectif, mais regardez-le ! N'est-il pas adorable ?

Quels sont les inconvénients de démarrer la musique en apprenant le ukulélé ?

Eh bien… heu… il n'y en a pas… Ou si peu ! Bon, en cherchant bien, on peut en trouver quelques-uns.

Même s'il est très polyvalent, le ukulélé se prête encore mal à certains répertoires (Métal ? Vous avez dit métal ?).

Le ukulélé dispose d'une tessiture peu étendue, assez aiguë, ce qui le rend peu adapté pour certains morceaux.

Le ukulélé est encore parfois déconsidéré par certains snobs fermés d'esprits qui considèrent que ce n'est pas « un vrai instrument ».

C'est à peu près tout.

Quelques vidéos pour vous inspirer :

Le piano

Utilisé dans tous les styles et à toutes les époques, le piano est sans doute l'instrument à clavier le plus populaire pour les débutants.

Le piano est un très bon instrument pour débuter la musique pour de nombreuses raisons :

  • il est facile de jouer des notes : il suffit d'appuyer sur la bonne touche. En quelques minutes, vous pourrez jouer votre première mélodie sans problèmes.
  • il permet de s'accompagner : à la main gauche, jouer des accords pour vous accompagner (si vous chantez, par exemple) se fait aussi relativement facilement. (Travailler l'indépendance des deux mains est une autre histoire.)
  • il est polyvalent : en jouant du piano, vous aurez accès à tous les styles de musique, du plus classique au plus moderne.
  • il aide à comprendre la musique : à chaque note une touche, à chaque touche une note. Contrairement à d'autres instruments, il est très facile de voir les notes jouées sur le piano, ce qui aide à la compréhension du solfège et de la théorie musicale.
  • il est populaire : vous n'aurez aucun mal à trouver des bons cours de piano autour de chez vous.
  • il est adaptable : avec un bon synthétiseur, il suffit d'un petit réglage pour transformer votre piano en n'importe quel instrument.
  • il facilite le travail des compositeurs : branché sur un ordinateur, un petit clavier électronique vous fera gagner un temps fou sur l'écriture de partition.
Une partition posée sur un clavier de piano

Tous ces avantages en font un instrument très abordable pour les débutants. Le piano a-t-il des côtés négatifs ? Oui, quelques-uns :

  • un vrai piano peut coûter cher et prendre beaucoup de place, mais il existe aujourd'hui des versions électroniques de qualité très abordables ;
  • le piano est un instrument de soliste, c'est-à-dire qu'il sera difficile d'accueillir plusieurs joueurs de clavier dans un groupe ;
  • le piano n'est pas forcément l'instrument le plus adapté pour jouer quelques notes sur la plage ou en camping.

Dans tous les cas, même si vous changez d'instrument plus tard, quelques cours de piano vous serviront toute votre vie de musicien.

La guitare basse

Un joueur en train de gratter une guitare basse électrique

Photo de Dmitry Demidov provenant de Pexels

La guitare basse est un instrument fascinant.

La basse est l'un des instruments les plus importants dans un groupe. Avec la batterie, la basse fournit la fondation sur laquelle tous les autres joueurs vont s'appuyer.

Un bon bassiste est responsable du groove et peut transformer un morceau passable en véritable hit.

Mais comme elle produit des sons très graves, on la ressent presque inconsciemment plus qu'on ne l'entend.

Résultat : la guitare basse occupe rarement le feu des projecteurs et reste moins populaire que la guitare.

C'est une chance : jouer de la basse est probablement le moyen le plus rapide d'intégrer un groupe.

Évidemment, la guitare basse est un instrument aussi complexe qu'un autre. Cela dit, il est possible de se rendre utile dans un groupe même avec un minimum de technique.

Une simple ligne de basse peut faire le morceau :

Par conséquent, la basse peut être considérée comme un instrument plutôt facile à apprendre quand on débute.

Les avantages de la guitare basse électrique :

  • elle est un instrument de collectif : être bassiste, c'est donner le meilleur de soi-même pour permettre aux autres de briller ; une attitude qui conviendra à certains et pas à d'autres.
  • elle est géniale pour les timides : elle permet de monter sur scène sans forcément être en première ligne.
  • elle est originale : tout le monde ou presque veut être guitariste, mais être bassiste, c'est tout de suite faire preuve d'une certaine classe !
  • elle est irrésistible : avec ses fréquences au bas du spectre sonore, elle prend directement aux tripes.

Quelques joueurs de basse pour vous inspirer :

Le tin whistle

Le « tin whistle » — qui signifie littéralement « p'tit sifflet » — est une flûte à six trous, en général en métal, très populaire notamment dans la musique celtique et irlandaise.

Le tin whistle est un instrument plutôt simple dans sa construction : apprendre les différents doigtés ne devrait pas vous prendre plus de quelques heures.

Quelques tin whisles, en bois ou métal.

Image par ml991 de Pixabay

Cette petite flûte est un instrument diatonique — c'est-à-dire que les notes disponibles correspondent à une gamme de sept notes — qui ne permet de jouer que sur deux octaves (contre six à huit pour un piano).

Le tin whistle a les défauts de ses qualités (et réciproquement) : instrument plutôt spécialisé, il vous ouvrira les portes du fabuleux répertoire traditionnel des îles Britanniques (entre autre).

L'avantage de se spécialiser dans un répertoire spécifique, c'est que ça évite de se disperser tout en permettant de progresser rapidement. L'inconvénient, c'est que vous serez un peu limité si vous voulez en sortir.

Pour ces raisons, le tin whistle est peut-être l'instrument à vent le plus facile à apprendre quand on veut débuter la musique à l'âge adulte.

Les avantages du tin whistle sont les suivants :

  • c'est l'instrument le plus abordable au monde (ou presque) : une flûte haut de gamme ne coûte presque rien comparée à d'autres instruments ;
  • il est transportable : tellement que vous pourrez toujours en garder un dans votre poche ;
  • le répertoire irlandais est très accessible : la musique irlandaise traditionnelle (une des plus belles du monde) est constituée de mélodies très courtes plusieurs fois répétées. Apprendre une seule chanson est donc assez rapide et on peut vite se constituer un répertoire.
  • vous pouvez jouer seul ou en groupe : la musique traditionnelle irlandaise se joue communément en groupe en « sessions ». Si vous voulez jouer en communauté, vous aurez peut-être la chance de découvrir qu'il existe des sessions près de chez vous.
  • vous pourrez intégrer un groupe de rock (si ! si !) : le tin whistle n'a pas encore remplacé les guitares électriques pour les solos, mais ce n'est probablement qu'une question de temps.

Passons maintenant aux inconvénients du tin whistle :

  • le son très aigu peut vite taper sur les nerfs, surtout pendant les premières heures de pratiques ;
  • le son très aigu peut vite taper sur les nerfs de vos voisins : la tessiture haute du tin whistle fait que le son traverse les murs, et cela peut vite créer des tensions de voisinage si vous ne disposez pas d'un espace de pratique assez isolé ;
  • le tin whistle n'est pas très polyvalent : forcément, les limites de l'instrument font que vous n'aurez accès qu'à un répertoire plutôt spécialisé.

La voix

Certains pensent que, parce que tout le monde a une voix et l'utilise quotidiennement, il est facile de chanter.

C'est absolument faux ! La voix est un véritable instrument, et comme tous les instruments, il faut pratiquer pour apprendre à s'en servir correctement.

Ceci étant dit, contrairement à d'autres instruments, tout le monde peut produire une mélodie en chantant dés le premier cours (peut-être une mélodie fausse, certes, mais quand même).

Une chanteuse se produit sur scène et chante dans un micro

Image par StockSnap de Pixabay

Les avantages du chant :

  • la voix est l'instrument le plus abordable : vous êtes né·e avec !
  • c'est l'instrument le plus transportable : où que vous soyez, vous pourrez pousser la chansonnette, votre voix ne vous quitte jamais ;
  • la voix est un instrument très expressif : une voix bien maîtrisée est sans doute l'instrument capable de transmettre les émotions les plus puissantes et subtiles ;
  • c'est un instrument parfait pour jouer en groupe : en apprenant à chanter, vous pourrez rejoindre un groupe ou une chorale ;

Les inconvénients du chant :

  • il est difficile de progresser sans un bon professeur : la voix étant le seul instrument « interne », on ne s'entend pas chanter comme les autres nous entendent. Par conséquent, il peut être difficile de développer son oreille musicale et de progresser sans l'accompagnement d'un bon enseignant ;
  • vous ne pouvez pas en changer. Vous n'aimez pas votre voix ? Dommage, car vous êtes coincé avec !

Bonus : la guitare

J'ai longuement hésité à intégrer la guitare dans cette liste, car il faudrait être de très mauvaise foi pour prétendre que cet instrument à corde est « adapté aux débutants ».

Effectivement, il faut déjà suer quelques heures avant de se sentir bien avec une guitare entre les bras.

Alors pourquoi mentionner la guitare comme instrument « facile à apprendre » ? Il y a tout de même quelques éléments concrets.

D'abord, la guitare est immensément populaire, c'est l'un des instruments de musique les plus pratiqués au monde. Par conséquent, les ressources pour apprendre la guitare sont très nombreuses.

Quel que soit le morceau que vous voulez apprendre, il existe déjà quinze tutoriels vidéos sur Youtube. En fait, il y a probablement plusieurs guitaristes d'un niveau semi-pro dans un rayon de quelques centaines de mètres autour de chez vous.

Par conséquent, même si vous habitez dans un coin reculé, vous n'aurez probablement pas de difficulté à trouver de bon cours.

Ensuite, la guitare est polyvalente à l'extrême. Quel que soit le style de musique qui vous attire, la guitare vous permettra d'accéder à un immense répertoire.

Vous voulez jouer tout seul et vous accompagner au chant ? Pas de problèmes ! Vous préférez intégrer un groupe ? Vous vous voyez plutôt soliste ou plutôt accompagnateur rythmique ? Vous pouvez aussi !

Enfin, la vitesse de progression explose passée les premiers mois difficiles.

Une fois que vous connaissez quelques accords et deux ou trois techniques sympa, vous pourrez les réutiliser sur des centaines de morceaux.

Conclusion

Apprendre à jouer d'un instrument est à la portée de tout le monde, enfants comme adultes, et ce n'est pas nécessairement difficile.

Il n'y a pas d'instrument magique, par contre, il y a des instruments qui seront plus ou moins adaptés à votre profil.

Si vous vous posez les bonnes questions, que vous choisissez l'instrument qui vous convient et que vous adoptez quelques bonnes habitudes, vous ferez des progrès rapidement.